Zenpark double ses effectifs et s’installe dans son nouveau repaire

Depuis sa levée de fonds de 6,1 millions d’euros en avril 2016, Zenpark a encore accéléré sa croissance en lançant 1 nouveau parking partagé par jour. Nos clients apprécient, ils sont chaque mois plus nombreux à renouveler leur expérience (+10% de croissance mensuelle de clients qui utilisent le service plus d’une fois par mois…wouahou !). Pour assurer la promesse d’une satisfaction client toujours à son top niveau, la Zenteam s’est agrandie et compte désormais une quarantaine de Zen-collaborateurs . Pour accueillir tout ce petit monde, le leader du parking partagé a déménagé ses locaux dans le quartier des startups parisiennes.
Bureaux zenpark

Toujours plus inspirée, la Zenteam propulse le parking partagé dans toutes les grandes villes françaises

La Zenteam est composée d’une quarantaine de Zen-collaborateurs, tous passionnés d’éco-mobilité (covoiturage, vélo électrique, voiture électrique, autopartage…et même skate électrique, si, si !) et de consommation collaborative. Difficile de tous les rassembler au même moment, même pour une photo, mais voici quand même quelques visages qui constituent une partie du moteur de la Zenteam.
Equipe Zenpark L’économie collaborative vise à produire de la valeur en commun, permet d’optimiser l’utilisation de certaines ressources et de faire des économies de manière générale. Avec son service de parkings partagés propulsé par sa technologie digitale, Zenpark participe activement au développement de cet écosystème et apparaît comme la locomotive de l’économie du partage dans le secteur du parking.
1 automobiliste sur 3 en circulation, dans les grandes villes, est à la recherche d’une place de stationnement. 20% des émissions de CO2 liées au transport sont dues à la recherche d’une place de stationnement. Pourtant, en Europe, 3 millions de places de stationnement sont libres dans les parkings privés d’entreprises telles que les hôtels, les bailleurs sociaux, les immeubles de bureaux, les résidences étudiantes, les cliniques, etc. Zenpark optimise quotidiennement l’utilisation des places de parkings de ces entreprises et transforme ces parkings privés en parkings partagés et connectés.
Zenpark est aujourd’hui en mesure de proposer un service de parkings partagés dans plus de 15 grandes villes françaises, et continue encore d’élargir son réseau avec l’ouverture d’1 nouveau parking par jour.
La promesse de Zenpark est simple, permettre aux automobilistes de stationner facilement grâce à leur smartphone tout en bénéficiant d’un tarif très attractif, typiquement 25% moins cher que le tarif à l’horodateur dans la rue. La Zenteam met toute son énergie à satisfaire cette promesse, pour tous et à tout moment.

De nouveaux locaux à l’image de la Zenteam : généreux et colorés

Pour accueillir ses nouveaux Zen-collaborateurs, la start-up a déménagé ses bureaux rue Montmartre, dans le 2ème arrondissement de Paris, très exactement dans le quartier historique de la presse nationale, mais aussi le quartier numérique de la capitale. A l’image des ses nouveaux bureaux complètement réhabilités, Zenpark rénove une industrie du parking poussiéreuse en une nouvelle économie, plus connectée et citoyenne.
Immeuble ZenparkEn effet, le repaire de la Zenteam s’est implanté dans un lieu riche en histoire. En ce lieu exact, une chapelle érigée en 1640 par le Chancelier Joseph Séguier et bénie par le curé Saint-Eustache (pas le moins connu des figures de l’époque ;-) fût construite. Dans un cimetière collé à cette chapelle, furent inhumés Molière en 1673 et La Fontaine en 1695 (là, en matière de figures historiques, c’est du « lourd »). Suite à la vente du cimetière et de la chapelle en 1790, les deux tombeaux furent transférés au Musée des monuments français , puis au cimetière Père Lachaise en 1818.
Un marché couvert pour la vente au détail fût construit en lieu et place de la chapelle et du cimetière en cette même année 1818 (après un temps spirituel et culturel, arrive le temps du « business »…c’est précurseur pour l’époque). En 1882, cet établissement fût remplacé par un immeuble qui abrita le quotidien l’Aurore, dans lequel George Clémenceau publiera le célèbre « J’accuse » d’Émile Zola (tout un programme dans lequel se mêle les valeurs de la République, si importantes en la période actuelle…on adhère et on aime !).
Coin jardin Zenpark Si vous souhaitez voir de l’intérieur le cœur palpitant du leader du parking partagé, vous serez les bienvenus et nous vous accueillerons avec plaisir. L’occasion de faire connaissance, prendre un thé zen, échanger à l’ombre de notre jardin d’hiver ou se jeter dans une partie de ping-pong endiablée avec la Zen-family. Vous pourrez ainsi goûter à l’atmosphère Zenpark “pour de vrai”.partie de ping pong Si vous n’avez pas l’occasion de passer nous voir et que vous vous êtes toujours demandés qui se cache derrière la Zenteam…nous allons satisfaire votre curiosité en vous présentant toute l’équipe un par un, sans exception. Tous les mois, vous aurez l’occasion de découvrir le portrait d’un Zen-collaborateur sur notre blog. Restez donc à l’écoute…

One comment

  1. La relève est assurée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :